Nos actualités

Retour à la liste

22/02/2018

Maisons & Cités s’empare du BIM

Maisons & Cités intègre le Building Information Modeling (BIM) ou « Modélisation des données du Bâtiment » dans la gestion de son patrimoine. Au-delà de la maquette numérique, ce système doit permettre d’améliorer la façon de concevoir, réaliser et gérer les bâtiments, les infrastructures et les réseaux techniques du parc de logements

Ainsi, la modélisation des données du bâtiment est bel et bien entrée dans une phase active chez Maisons & Cités. Dès qu’il sera effectivement mis en place (2019), le BIM offrira à Maisons & Cités la possibilité de maintenir, en temps réel, la connaissance de son patrimoine dans sa structure, qu’il soit ancien, en phase d’étude ou de construction. Ce faisant, toutes les interventions futures se trouveront simplifiées, plus facilement planifiables et moins coûteuses. Ce qui se traduira par un meilleur service aux locataires du fait d’une connaissance fine du patrimoine et d’un suivi en temps réel des prestations des entreprises.


Qu’est-ce que le BIM ?
Le BIM, c'est avant tout une méthode de travail collaborative entre toutes les parties prenantes (maître d’ouvrage, maître d’œuvre, , architecte, maître d’ouvrage, entreprises du gros œuvre à la finition, service de gestion locative…) autour d’une maquette numérique 3D qui contient des données intelligentes et structurées. Le BIM est le partage d'informations fiables tout au long de la durée de vie d'un bâtiment, de sa conception jusqu'à sa démolition, et ce dans les moindres détails. La maquette numérique quant à elle est une représentation digitale des caractéristiques physiques et fonctionnelles de ce bâtiment, qui est mise à jour à chaque intervention, de la plus lourde (rénovation, couverture, isolation…) à la plus légère (menuiserie, robinetterie, réparations diverses…). Ce système permet de gérer au mieux les intérêts des clients, au travers d’une réponse rapide et adaptée à leurs demandes, et du bailleur qui connaît parfaitement son patrimoine, ses évolutions, et peut anticiper ses programmes de travaux (remplacement groupé de chaudières, par exemple).
On peut distinguer le BIM Construction et le BIM Exploitation, les deux étant complémentaires. Le premier concerne, comme son nom l’indique, la modélisation d’un immeuble à construire. Le second inclut la vie de l’immeuble, son évolution et sa gestion locative. C’est ce dernier qui intéresse en premier lieu Maisons & Cités pour le travail collaboratif qu’il induit avec les prestataires de maintenance.

Éclaté d’un logement sur maquette BIM.


Quelques définitions du BIM :
Building Information Modeling (Modélisation, conception des données du Bâtiment), Building Information Model (Maquette des données du Bâtiment) ou encore Building Information Management (Gestion des données du Bâtiment).

Le déploiement du BIM chez Maisons & Cités
La première difficulté consiste à numériser l’ensemble du patrimoine et ses composants afin d’en établir une représentation graphique (il s’agit de 63 000 maquettes numériques à réaliser à partir de 8800 plans, dont la très grande majorité date du début des années 1900 !). En même temps, il convient d’informatiser les données issues des diagnostics techniques et des contrats d’entretien.
Un premier test de numérisation a eu lieu en 2017 sur quelques sites : la rue Chrétien, cité de la Poste à Bruay-la-Buissière, la cité Verlaine à Liévin, la cité de la Perche à Hénin-Beaumont et la cité Saint-Pierre à Condé-sur-l’Escaut. L’ensemble numérisation-récolte des données prendra du temps, du fait de l’importance du patrimoine et de sa diversité. Mais l’objectif de 2019 est retenu pour la mise en place des premiers logements sur l’antenne de Fresnes-sur-Escaut et une numérisation totale pour 2021.